le Portrait de Sibyl Breton

atelier

– Comment en es tu arrivée à créer et à réaliser tes propres bijoux ?

Ma recherche plastique pour le projet d’installation: «Omerta et filles à retordre» m‘a conduit à traduire le lien d’attachement maternel et le concept de filiation à travers la création de cocons-utérins en cheveux ainsi que de longs colliers ombilicaux modulaires crochetés et tricotés représentant la transformation organique de l’embryon.

Ces objets conceptuels n’étaient pas encore considérés comme des bijoux mais plutôt comme des sculptures souples symboliques, fruits d’une transposition poétique. Ils constituent néanmoins une étape originelle décisive vers l’élaboration d’accessoires et ornements futurs.

D’autres projets théâtraux, menés en parallèle, m‘ont permis de développer l’usage du cheveu et de parfaire une technique personnelle de mise en œuvre. Lors de la première d’un spectacle chorégraphique où j ‘avais réalisé des coiffes tressées, j’ai porté une couronne graphique qui a beaucoup plu au public féminin. J’ai commencé simplement et sans but précis au départ à amplifier la conception d’accessoires que je donnais en cadeau. De fil en aiguille l’idée d’une marque et d’une vraie structure s’est imposée pour les vendre.

La conception subtile contemporaine s’est liée à une fabrication artisanale soignée : la marque Œ dans l’Œ est née. J’ai ainsi renoué avec ma formation initiale de designer textile et j’ai très naturellement commencé à élaborer plusieurs types de couronnes – bijoux puis à les organiser sous forme de collections.

 

 

– Quelle est ta matière de prédilection?

Sans hésitation, le cheveu synthétique par son extrème douceur addictive: la compulsion répétée du geste de lisser me guide. Cette texture filaire miroitante et brillante m’envoute et m’hypnotise.

Je joue avec ses propriétés particulières tel un filament textile que je dompte, apprivoise et maîtrise.

Coupé, collé, coloré, cousu, tressé puis associé à d’autres éléments (végétal, minéral, floral) le cheveu synthétique se transforme en mèches à combiner. Cette exploration aux variations plastiques infinies me passionne.

Je poursuis ma recherche graphique singulière alternant contrastes chromatiques, ondulations souples et lignes géométriques pour intensifier la lumière et créer une sensation d’illumination. J‘oscille entre abstraction et figuration selon les inspirations et les découvertes.

 

 

– Qu’est ce que tu aimerais exprimer au travers de tes bijoux autour du thème « Corps Limite »?

Y’ a t-il une réelle limite au corps physique?

La peau, fine pellicule incarne cet espace intermédiaire et charnière entre le dedans de nous-même et le dehors inconnu. La notion d’aura lumineuse semble la seule issue à ce clivage. Cette vibration invisible, diffuse bien au-delà d’une frontière restrictive qui délimiterait et cloisonnerait.

En ce superposant à la chevelure, les couronnes Œ de cheveux tressés par leur effet trompe-œil prolongent et réinventent de nouvelles formes et redéfinissent de nouveaux contours corporels. L‘entrecroisement graphique des mêches créé une sensation d’illumination et d’expansion autour de la personne : un halo vers l’ailleurs, embellisseur et valorisant. Le corps s’étire, s’étend, et repousse ainsi les impensables limitations.

Les limites ne sont donc t-elles pas infiniment plus psychiques ?

Si le corps peut se mouvoir et se modifier à volonté, existe t-il alors un fil d’Ariane intérieur plus singulier et continu de nous-même permettant malgré le cycle de nos changements et transformations de conserver notre unité ?

Les bijoux ombilicaux symboliques issus de l’installation « Omerta et Filles à retordre nous renvoient à un premier lien d’attachement profond nous reliant au cœur de nous-même et à notre condition de mortels. Le fil tricoté et crocheté matérialise la chair et les viscères de cette peau-organe intérieur.

L’exposition est une invitation à re-dérouler ce fil originel de soi depuis son centre lors de son nœud initial.

P1010449

 

http://www.oedansloe.com

https://www.facebook.com/oedansloe/

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s